Etre vegetarien et vivre avec un omnivore ?

vendredi 20 mai 2016





Hello ! Aujourd'hui je vous retrouve pour parler alimentation et plus particulièrement de comment vivre avec un omnivore quand on est végétarien. C'est la situation dans laquelle je suis puis ce que je suis végétarienne alors que Valentin ne l'est pas, et je pense que cela pourrait aider certain et certaines d'entre vous dans leurs quotidien.

_______________________


Le premier conseil que j'aurais à vous donner est d'être tolérant, sans tolérance il ne pourra pas avoir cohabitation. Evitez donc de tomber dans l'extremisme et l'agressivité. Si la personne avec qui vous vivez n'est pas prête à devenir végétarien cela ne sert à rien de la brusqué, cela pourrait totalement bloquer la personne. Je sais que cela peut être difficile à vivre surtout quand on débute dans le végétarisme mais l'agressivité ne ressoudras jamais les choses, laisser la personne allez à son rythme et vous verrez que les choses se feront petit à petit. A la maison Valentin mange encore de la viande mais depuis que je suis devenue végetarienne sa consomation à nettement diminuer et il ne consome plus certains animaux. Comme par exemple le lapin, la canard, l'oie qui sont des animaux de compagnie et qu'il refuse maintenant de manger à cause de cela. C'est un premier pas et cela ne servirais à rien de lui dire sans cesse qu'un lapin et une vache c'est la même chose et que c'est un meurtrier. Plus on force les gens, moins il auront envie de changer.

Le deuxième conseil que je peut vous donner est plutôt d'ordre "psychologique", je sais que quand on devient végétarien la vue de viande peut clairement dégoutée, atristé, énervé; et c'est tout à fait normal de ne pas vouloir de cadavre dans son frigo en étant végétarien. Mais comme dit plus haut, il faut être tolérant. Mais vous n'êtes obliger de voir des cadavres dans votre frigo quand vous vivez avec un omnivore, vous pouvez reserver un étage de votre frigo pour ce que consomme la personne avec qui vous vivez et y mettre des bac opaque afin que vous n'ayez pas cela sous les yeux à chaque fois que vous ouvrez votre frigo. Au niveau de la préparation des repas c'est à vous de voir si vous êtes capable de cuisiner de la viande ou pas. Personnellement au début de mon végétarisme je ne le faisait pas donc Valentin s'occupait de sa nourriture et moi de la mienne. Mais maintenant j'arrive à cuisiner de la viande pour lui et au moins je peut faire en sorte de diminuer sa consomation de viande au quotidien.

Et mon dernier conseil est sur l'organisation par ce que vivre à deux quand on ne mange pas la même chose peut s'avérer assez difficile à gérer. Je vais donc vous expliquer un peu comment je fait pour organiser les repas tout au long de la semaine. Pour ce qui est des petits déjeuner c'est très simple vu qu'on ne mange pas salé le matin, nous mangeons donc la plupart du temps quasiment la même chose. Par exemple en ce moment on fait yahourt avec des fruits frais (yahourt conventionnelle pour Valentin et yahourt de soja pour moi) acompagner de pancakes au son d'avoine et d'un jus de fruits. Mais si vous préférez manger saler vous pouvez optez pour du jambon blanc pour la personne omnivore et des simili carne pour vous, comme du seitan par exemple. Pour le midi souvent Valentin n'est pas là donc je fait ce dont j'ai envie et souvent ce qu'il n'aime pas manger. Comme ça je me fait plaisirs sans devoir m'embeter à faire un deuxième plat pour lui. Pour la colation après le sport chacun fait comme il veut selon ses envies, par exemple aujourd'hui j'ai prit un pancake au son d'avoine acompagner de fraise et valentin du pain complet et du fromage. Et pour le soir je fait un plat végétarien commun auquel j'ajoute de la viande pour lui et des protéines végétal pour moi. C'est la méthode la plus simple pour ne pas se casser la tête à faire deux plat totalement différent. Pour vous donnez un exemple hier soir j'ai fait une poëlée de légumes, j'ai fait cuire à coté un steack haché pour Valentin et j'ai fait du quinoa pour moi. Une fois prêt j'ai servit Valentin en légumes et je lui est mit son steack, et pour moi j'ai mélanger mon quinoa et mes légumes et voila. Comme ça nous pouvons partager un plat tout en respectant l'alimentation de l'autre.



Voila pour cet article, j'espère qu'il vous a plu ! Je vous retrouve bientôt pour un nouvel article et en attendant je vous fait tout plein de bisous ! 



2 commentaires:

  1. C'est vrai que depuis que j'ai réduit ma consommation de chair animal quasiment à néant (oui je ne suis pas encore végétarienne je mange parfois du poisson) c'est devenu compliqué parfois pour les repas. Des fois, j'ai dû mal à gérer toutes les casseroles ^_^ Mon copain ne se voit pas du tout changer d'alimentation même s'il est arrivé qu'il mange la même chose que moi pour me faire plaisir et par curiosité du goût.

    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sur que c'est beaucoup d'organisation, au début on était déborder mais maintenant on est bien organiser c'est nickel :)

      Bisous ♥

      Supprimer