In Parlons Tabous

Parlons tabous : les poils féminin





Hello ! Aujourd'hui on se retrouve pour un nouveau Parlons Tabous, et aujourd'hui nous allons parler des poils féminins. Et oui encore un sujet qui concerne les femmes mais promis le prochain sujet ne parleras pas que des femmes et ce n'est pas un poisson d'avril ! Nous allons donc parler du tabous du poil féminin dans notre société occidentale.


MAIS C'EST QUOI UN POIL ?

Le poil est une production de l'épiderme présente afin de le protéger des agressions externe. Contrairement à ceux des animaux les poils humains ne sont pas présent sur la totalité du corps mais seulement sur les parties du corps les plus sensibles; les poils les plus protecteur étant ceux présent autour des yeux et des orifices. Les poils présent sur les aisselle et sur le zones ont également la fonction de diminuer l'échauffement et les irritations dû au frottement répéter de la peau à ces endroits. Les poils aurait également pour rôle de contribuer à la détoxification de l'organisme (moins que le foie ou les reins) notamment en éliminant des toxines telles que le plomb, le mercure ou l'arsenic. 



ET POURQUOI C'EST TABOU ?



Dans de nombreuse cultures la pilosité est synonyme de virilité alors que l'absence de poil est synonyme de féminité. L'absence de poil chez la femme n'étant pas naturelle cette absence de poil est obtenue par rasage ou épilation. Dans la culture occidentale l'épilation est entré dans les mœurs depuis bien longtemps, tout d'abords avec les jambes. Puis la pornographie à instauré un nouvel idéale féminin en présentant des femmes totalement imberbe, faisant donc de la femme imberbe une normalité pour les hommes et femmes regardant ce genre de films. Puis cette “mode” de la femme imberbe et petit à petit elle aussi entrer dans les mœurs au point que les femmes ne se demande même plus pourquoi elle s'épile. 



ET COMMENT FAIRE POUR STOPPER CE TABOU ?




Depuis plusieurs années de plus en plus de femmes assume leurs poil tout en restant féminine nous prouvent que les poils ne sont pas une choses diaboliques dont ils faut se débarrasser. Mais les habitudes ont la vie dur et la plupart des gens trouve encore que les poils sont sale où font négligé. Seul le temps pourra inscrire le poil féminin comme quelque choses de normal tout comme l'absence de poil à mit du temps à être accepter. En tout cas sachez que chaque femme est libre de faire ce qu'elle veut de son corps et de ses poils, donc si tu veux arrêtez de t'épiler fait le et n'ai peur du regard des autres ! 



LES RÉACTIONS DES LECTEURS



Comme à chaque fin de questionnaire Parlons tabous j'ai demander à mes lecteurs de donner leurs avis sur le sujet, je vous ai donc fait une petite sélection et vous pourrez retrouver toute les réactions à la fin de résultat du sondage. En tout ça je vous remercie d'avoir été si nombreux à répondre, je ne m'attendais clairement pas à des réponses du genre et je suis contente de constaté que je ne suis pas la seule à trouver cela anormal de stigmatisé les poils féminins. 



“Les poils sous les bras ou les sourcils c'est pas si grave, tant que cela ne ressemble pas à une forêt quoi. Pour les jambes, on n'est pas obligée d'être tout le temps épilé. Personnellement, il n'y a qu'en été que je m'épile régulièrement. En hivers, je le fais quand je vois que mes poils deviennent vraiment trop longs et que je dois voir mon copain. Pour la zone intime, en règle général, j'essaie de m'épiler assez souvent et surtout quand je sais que je vois mon copain. Je n'aime pas trop avoir des poils à cet endroit, je me sens gênée.”



Je trouve que ça peux être sexy mais tout dépend d''où ils sont placés et de leurs longueurs. »



« Je pense que la société nous a trop poussé à couper et cacher nos poils et je suis la première à la reconnaître. Il m'arrive de porter des jeans l'été parce que je n'ai pas eu le temps de m'épiler et j'aurais honte de le montrer. Et je ne trouve pas cela très normal alors que les hommes n'ont pas ce problème. Les poils sont quelque chose de naturel que tout le monde a et dont nous ne devrions pas avoir honte. En quoi le poil féminin est il différent du poil masculin ? Je crois que les poils sont un sujet encore plus difficile à "normaliser" en société que les tétons féminins de l'article précédent et c'est bien dommage. »



« Je n'ai rien contre le poils féminins, à condition que le tout soit relativement entretenu et propre. Que ce soit sous les bras, un léger duvet au dessus des lèvres... Cela ne me dérange absolument pas ! Par contre, je commence à trouver ça dérangeant quand les poils sont trop longs ou vraiment très bruns et épais (étant moi-même brune). Mais dans ce dernier cas, ça me gène aussi chez mes partenaires de sexe masculin. »



« Je pense que la société veut qu'ils soient inexistant et que du coup que beaucoup de femmes se sentent obligé de s'épiler a contre cœur (oui parce que bon va pas sr mentir cela est douloureux l’épilation) pour être dans la" norme" et que l'on regarde très mal les gens s'ils prennent la décision de garder leurs poils »



« Les conventions actuelles semblent dire que nous ne devons pas avoir de poils. Je ne considère pas que les poils soient sales ou gênants mais par habitude et à cause du regard des autres, je m'épile régulièrement. »


Voila pour cet article, j'espère qu'il vous a plu ! Je vous retrouve bientôt pour un nouvel article et en attendant je vous fait tout plein de bisous ! 



Related Articles

4 commentaires:

  1. C'est marrant, je sais que beaucoup de filles le font plus par contrainte de société que pour elles, et les témoignages dans ton article le confirment. J'en connais même de plus en plus qui décident d'arrêter complètement de s'épiler par refus de ce diktat, et se trouvent mieux comme ça. Perso, j'ai été élevée par une mère qui est beaucoup dans l'idée qu'il n'y a rien de plus beau que de rester naturel, et pour beaucoup de choses je suis comme elle (je ne me maquille à peu près jamais, ne me suis jamais teint les cheveux, adore être en jean baskets, n'ai jamais suivi la mode, etc), mais pour ce qui est des poils, vraiment je déteste ça. Même en hiver, même célibataire, mon rendez-vous mensuel chez l'esthéticienne est un incontournable, et la dernière semaine avant, quand les poils ont déjà bien repoussé, je n'ai qu'une hâte c'est d'y être ! Épilée, je me sens plus femme, plus belle, plus sexy, plus douce et au max de ma confiance en moi.
    Mais je pense que, pour les poils comme pour le reste, chacun devrait avoir une vraie liberté de faire les choses comme ils l'entendent sans être jugés, et j'essaye du coup de ne pas juger celles qui font le choix de garder leurs poils, même si ça ne correspond pas à mes goûts personnels.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet chacun est libre de faire ce qu'il veut de son corps, chaque femme devrait pouvoir choisir de s'épiler ou non sans avoir peur du regard et des remarque des autres. Merci d'avoir pris le temps de réagir à mon article :)
      Bisous ♥

      Supprimer
  2. J'ai jamais aimé ça les poils, depuis toute petite d'ailleurs ...
    Une pilosité masculine qui sort d'une chemise me fait détourné le regard, ne parlons pas du dos ...
    Je te laisse imaginer quand j'aperçois des poils de femmes sous les bras, on dirait que j'ai vu la moustache à Hitler ...
    Bref j'avoue que comme tout le monde j'ai parfois la flemme de m'épiler les jambes en hiver, mais les aisselles c'est obligatoire et c'est tout les jours pour moi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as du souffrir en voyant les photos de l'article alors, ahah :p Personnellement ça dépens des poils, le dos je ne supporte pas non plus mais après que ce soit pour un homme ou une femme si c'est contrôler ça ne me dérange pas tant que ça. Par contre sur moi c'est zéro poil je ne supporte pas ça, ça me gratte dès que ça dépasse les 3-4 mm :/ En tout ca merci d'avoir réagi à mon article :)
      Bisous ♥

      Supprimer