Parlons tabous : les règles

lundi 11 janvier 2016



























Hello mes petits lapins ! Aujourd'hui on se retrouve pour un nouveau Parlons Tabous et le sujet d'aujourd'hui est : les règles. Parce que nous avons beau être en 2016 et vivre dans une société dite ouverte d'esprit, parler de ses menstruations et encore mal vu. Il faut être discrète sur le sujet sous peine de se prendre des remarques ou de devoir faire face à des regards outrés. Alors aujourd'hui nous allons parler des règles, menstruations, périodes, ragnagnas, invasions des Anglais sans aucun tabou. C'est parti !






MAIS C'EST QUOI LES RÈGLES ? 





























Les menstruations ou règles sont la manifestation la plus visible du cycle menstruel de la femme. L'endomètre s'étant formé pour accueillir l'embryon se dégrade progressivement en l'absence de fécondation et s'écoule par le vagin sous forme de perte de sang plus ou moins d'abondances. Les menstruations apparaissent entre la préadolescence et l'adolescence et cesse d’apparaître entre 45 et 55 ans. Ces saignements peuvent aller jusqu'à sept ou huit jours. Biologiquement parlant les menstruations sont une façon de renouveler un tissu, en l'occurrence l'endomètre. En effet contrairement à la peau ou aux autres muqueuses l'endomètre a un renouvellement discontinue ce qui provoque des saignements. L'absence de règles traduit généralement une grossesse (ou à partir d'un certain âge l'apparition de la ménopause), la prise de certains contraceptifs peut également stopper les menstruations. Dans ces cas-là l'endomètre se renouvelle de façon continue, il n'y a donc plus de saignements.





ET POURQUOI C'EST TABOU ? 





























Depuis toujours les règles sont vues comme le signe de l'impureté de la femme, la religion étant à l'origine de cela les règles sont considérées comme la punition des femmes pour le péché originel. Pendant longtemps et encore aujourd'hui les femmes en période de menstruation subissent des restrictions religieuses. Par exemple encore aujourd'hui les femmes musulmanes ou juives en période de règles ne peuvent se rendre dans les lieux de culte. Mais il n'y a pas que dans les religions que ce sujet est tabou puis ce qu'il est encore mal vu dans notre société de parler de ses menstruations en public, si vous voulez demander un tampon en dépannage il faut le demander discrètement sous peine de se faire fusiller du regard. Et toutes les femmes ont déjà entendu le fameux : "T'as tes règles pour être de mauvaise humeur comme ça ?". Et même si la société d'aujourd'hui se dit ouverte sur une multitude de sujet les règles sont toujours considérés comme sale et particulièrement par les hommes. Par exemple je vais vous expliquer quelque choses que je vis au quotidien une fois par mois comme surement la plupart des femmes : mon compagnon a beau être ouvert d'esprit sur beaucoup de choses il est impossible de lui faire comprendre que ce n'est que du sang, le même que si je me coupais sur la main ou n'importe où. La moindre tache de sang (par ce que oui une petite fuite ça arrive surtout la nuit) déclenche une réaction très surprenante : "Ah ! Mais c'est horrible, il y a une tache de sang là. C'est répugnant, je vais vomir !". Et non je n'abuse pas ... Voilà à quoi son confronté les femmes durant toute leur vie.





ET COMMENT FAIRE POUR STOPPER CE TABOU ? 





























Malheureusement cela n'est pas vraiment du ressort des femmes, cela fait des dizaines d'années où les femmes s'entêtent à expliquer que cela n'est pas sale et que personne ne les écoutes. De plus certaines femmes sont elles aussi persuader que cela est sale et s'en cache ou en parle honteusement. Alors tout comme la masturbation (dont je vous parlai ici) il faut que les femmes n'est plus honte d'en parler, c'est en se cachant qu'on donne raison à ces gens qui sont enfermés dans leurs préjugés. Alors moi je vous le dis, n'ayez pas peur de demander un tampon à une copine sans chuchoter, n'ayez pas peur de dire que oui vous avez vos règles et que non ce n'est pas pour cela que vous êtes de mauvaise humeur et surtout n'ayez pas peur de d'envoyer balader tous ceux qui vous disent : "Tu pourrais être discrète sur ça, hein !"




*Crédits photos : Rupi Kaur*




Voila pour cet article, j'espère qu'il vous a plu ! Je vous retrouve mercredi pour un nouvel article et en attendant je vous fait tout plein de bisous ! 





2 commentaires:

  1. J'ai vraiment aimé ton article, il était super bien rédigé, complet et tu abordais un sujet trop souvent considéré tabou alors qu'il n'a pas vraiment à l'être... Je file lire celui sur la masturbation ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup je suis contente qu'il te plaise :)

      Supprimer