Lettre à 2015

lundi 4 janvier 2016

























Hello mes petits lapins et bonne année ! Pour ce premier article de l'année je m'était dit que je vous parlerai de mes bonnes résolutions mais honnêtement je ne trouve pas cela très intéressant. Pourtant j'en est prit quelque unes mais les partager avec vous ne me serviras pas à grand choses et à vous non plus, du coup je me suis dit que j'allait écrire une lettre à mon année, j'ai vu cela sur le blog d'Odile Sacoche et j'ai adoré le concept. C'est bien mieux que de vous dire mes bonnes résolutions toute pourri que je ne tiendrait probablement pas pour la plupart. Bref je vous laisse avec cette petite lettre à 2015 en espérant qu'elle vous plaira.




 Tu sais 2015, tu n'as pas été une très bonne année, je suis désolé de te le dire mais tu nous en as fait baver, à moi, à ma famille, à la France. Le 6 janvier après avoir longuement réfléchi je décide d'ouvrir mon blog à peine vingt quatre heures après tu me mets une claque dans la gueule avec l'horreur des attentats. Et oui tu as mal commencé 2015, mais ce n'est pas vraiment ta faute, tu n'as rien demander toi, un peu comme nous tous. La vie reprend et Plume entre dans nos vies, petite boule de poils au grand cœur et au caractère de cochon. C'est le bonheur chez nous, il y a des rires, de longs moments câlins et de la bonne bouffe. On ne roule pas sur l'or mais on est ensemble et c'est ça l'important. Un mois plus tard tu nous remets une claque dans la gueule, à croire que tu n'aimes pas trop ça le bonheur toi. Tu apportes le cancer dans nos vies, on pleure, on s'inquiète et surtout on se dit "mais pourquoi nous ?". Mais on ne t'en veut plus, par ce qu'à l'heure où je t'écris on l'a bousillé cet enfoiré et la famille est encore plus soudé qu'avant. La vie reprend et on est de nouveau heureux, on part en vacances, on se dore les miches au soleil, il y a des rires, des rires et encore des rires. À peine rentrée de vacances tu recommences ton petit jeu malsain, et tu nous prends notre petite Plume, les pleure reviennent, j’arrête de manger, je n'ai plus la force de me lever le matin, il n'y a plus de rire, il n'y a qu'un vide, un vide immense. Et puis petite à petits la vie reprend, douloureusement mais on s'accroche, les rires reviennent petits à petit puis revient le bonheur. Mais non, bien sûr tu ne pouvais pas nous laisser tranquille, c'est tellement drôle de nous voir pleurer et être inquiet pour l'avenir. Du coup tu nous fais un beau coup de crasse et Valentin apprend qu'à la fin de l'année il n'aura plus d'emploi, après 3 ans de bons et loyaux services , c'est fini. On pleure, on est inquiet, certes j'ai un travail mais tu crois que c'est facile de vivre en étant photographe ? Eh non, 2015, tu te trompes c'est dur, tu ne sais pas si le mois prochain tu auras suffisamment de clients pour payer le loyer et les charges et surtout tu ne sais pas si tu pourras encore t'occuper correctement de ta petite boule de poils. Mais la vie reprend comme toujours, on se serre la ceinture, on cherche un nouveau travail, on relativise et là BIM une nouvelle claque. La dernière de l'année mais c'est la plus dur, tu introduisis l'horreur dans nos vies, de nouveau attentat, un peu comme pour clore le cycle de ta présence. Un peu comme pour dire "hé non vous ne m'oublierez pas !", pourtant on aimerait t'oublier et surtout effacer toutes les horreurs que tu nous à faite. Mais tu sais quoi 2015, malgré tout ça j'aimerais te remercier, par ce que grâce à toi ma famille est unie et puis surtout cela fait bientôt un an que je suis sur ce blog et que cela m'apporte du bonheur. Alors merci 2015 mais surtout merci à vous qui me lisez !

2 commentaires:

  1. J'ai beaucoup aimé lire cette lettre écrite à 2015!
    Je vous souhaite à toi d'avoir tout pleins de nouveau clients pour cette année 2016 et à Valentin un nouveau job qui lui plaira!
    En espérant que 2016 soit meilleure :)!

    Bisouuus ♥

    RépondreSupprimer